Rechercher dans ce blog

vendredi 2 juin 2017

Hobby-Horsing : A cheval sur un balai !

Hobby-horsing: le sport avec un balai et une fausse tête de cheval



Ce sport compterait 10 000 pratiquants en Europe, dont une majorité de jeunes filles Finlandaises. Souvent moqué, il a pourtant de nombreux atouts.

C'est le sport à la mode du moment dans les pays du nord de l'Europe. Il s'agit du hobby-horsing, une pratique qui imite les disciplines traditionnelle de l'équitation, comme le saut d'obstacles ou le dressage, rapporte le très sérieux Washington Post. Sauf que le vrai canasson est remplacé par une fausse tête de cheval en tissu enfoncée au bout d'un bâton et que le cavalier, lui, joue les deux rôles.


La discipline compterait environ 10 000 pratiquants, dont la majorité est constituée de jeunes filles finlandaises, ainsi que quelques suédoises, allemandes et française, rapporte le magazine Ozy, même si aucune statistique officielle n'existe. Des compétitions sont même organisées, comme le champion national en Finlande, qui se déroule chaque année au mois d'avril. De l'exercice et des rencontres

Face aux moqueries dont ils sont souvent la cible, les fans répliquent que le hobby-horsing est un bon moyen de faire de l'exercice, de s'entraîner aux travaux manuels -puisque certaines fabriquent leur cheval-balai elles-mêmes- et d'améliorer la coordination des mouvements. Sans parler de l'aspect social commun à tous les sports.

Certaines pratiquantes revendiquent aussi l'aspect féministe du sport. Délaissé par les garçons, il permet aux femmes de se retrouver "sans qu'aucun homme ne nous dise quoi ou comment faire", explique par exemple Alisa Aarniomaki, 20 ans, à l'agence américaine AP. "Certaines sont vraiment bonnes au saut d'obstacles"

Ce phénomène, largement relayé sur les réseaux sociaux -Youtube, Instagram- a même fait l'objet d'un documentaire, Hobbyhorse Revolution, diffusé en 2016.


www.experts-access.com

mercredi 31 mai 2017

Le SLIME, la pate qui relaxe


Le slime, une pâte à méditer qui cartonne sur Instagram 




Gluant, visqueux, un peu baveux, le slime fait un carton sur les Internet.
Et fait office de nouvelle méthode de relaxation.

Se perdre dans les méandres des réseaux sociaux peut conduire à des découvertes étonnantes. Tomber sur des vidéos de slime, par exemple...
Cette matière gluante, que d'aucuns qualifient subtilement de "pâte à prout", est la source d'un étrange culte sur Instagram. Sur les comptes dédiés de @slimequeeens (ça ne s'invente pas) ou de @craftyslimecreator, on voit des mains plonger leurs ongles longs et manucurés dans cette texture souple avec une dextérité et une souplesse quasi hypnotique.

Quand il prend l'envie à la manipulatrice de ce slime de l'agrémenter de billes de polystyrène ou de paillettes, on entend des bruits de craquements ou de frottements fascinants qui drainent des communautés de plus en plus larges depuis quelques mois.
Exemple : @rad.slime, fondé en août dernier, atteint 546 000 abonnés. De quoi donner le tournis à un community manager chevronné. D'autant que les créateurs de ces comptes sont en grande majorité des ados désœuvrés.
Un carton qui s'explique par l'effet relaxant de cette pâte "J'ai commencé parce que je m'ennuyais dans ma chambre un jour d'été", raconte Chuong Tran, 13 ans, fondatrice de @rad.slime. Pour Alyssa, lycéenne canadienne de 15 ans, tout va très vite depuis le lancement de son compte @craftyslimecreator en septembre 2016. Elle a même été obligée d'ouvrir une boutique sur la plateforme de vente en ligne Etsy : "J'en ai vendu quasiment 800 en six mois. Je n'en vis pas car je continue d'aller à l'école, mais c'est un job à temps partiel très lucratif", soutient-elle.

Pourquoi cette pâte à rien fait-elle autant d'adeptes ? Selon Alyssa, il faut chercher une explication du côté de la relaxation : "Les slimes ont tous un son différent que les gens adorent. Il y a aussi une vraie attirance visuelle. Quoi de plus satisfaisant que d'observer le mélange de pigments colorés avec du slime ?" Elle ne croit pas si bien dire. "Focaliser son attention sur quelque chose, c'est le principe même de la méditation. On rentre dans une bulle", analyse Samuel Ganes, enseignant en yoga et auteur du livre Ma leçon de méditation (Eyrolles).
Et pour ceux qui manipulent le slime, il va même encore plus loin : "La main qui modèle implique le corps et l'esprit. Or, dès qu'on est dans une alliance entre les deux, on entre dans une forme de plaisir. On engage le système endocrinien et on libère la mélatonine, la sérotonine et l'ocytocine, les trois hormones qui provoquent l'état second de la méditation."

On ne s'étonnera pas si, entre les deux tours de l'élection, les ventes de slime explosent. #satisfyingvideo, dit-on sur Instagram.


www.experts-access.com

Chanter en voiture fait du bien

Chanter au volant fait du bien 

Vous le faites régulièrement et vous en avez parfois honte ?

N'ayez plus peur du ridicule 

car s'égosiller en voiture libère des hormones qui permettent d'être plus détendu !

Avouez-le, porté par une musique qui vous plaît, il vous est déjà arrivé de pousser la chansonnette en conduisant. Et selon Ford, vous avez bien raison de le faire. La marque indique que c'est une bonne solution pour réduire le stress. Elle précise que chanter au volant "libère des hormones qui améliorent le bien-être du conducteur".

Vous ne connaissez pas les paroles ? 

Pas grave, ce n'est pas une audition de The Voice et personne ne vous enregistre. Selon des recherches du service de streaming Spotify, il y a des musiques que l'on ose jouer qu'en voiture. L'auto est comme une bulle où l'on peut se lâcher en montant le volume.

D'ailleurs, vous avez déjà remarqué à quel point une musique peut influencer notre façon de conduire ? Une chanson rythmée aura tendance à nous faire accélérer. Selon Stephen Clift, professeur à l’université Christ Church de Canterbury (Royaume-Uni) qui a étudié les effets du chant sur la santé, "lorsque nous chantons des chansons familières à haute voix, nous éprouvons une sensation de bien-être découlant d'une respiration plus profonde et plus lente et d'une activité musculaire accrue. Nous nous sentons moins stressés et plus détendus".

Évidemment, Ford n'aborde pas ce sujet au hasard. Il en profite pour évoquer le nouveau système B&O Play de la prochaine Fiesta, en concessions en juin. Facturé en option à un prix raisonnable de 350 €, le dispositif est composé de dix haut-parleurs.


www.experts-access.com

lundi 29 mai 2017

Le métier qui caresse les chats !

Vétérinaire dublinois recherche câlineur de chats professionnel 

Amoureux des chats, ce job est fait pour vous. 



Une clinique vétérinaire à Dublin, en Irlande, vient de publier une offre d'emploi qui va en intéresser plus d'un. Vétérinaire ? Toiletteur ? Secrétaire ? Loin de là : câlineur de chats professionnel. 

Être payé pour chouchouter de mignonnes boules de poils toute la journée, qui dit mieux ?
La médaille de l'offre d'emploi du mois devrait être décernée à la "Just Cats Veterinary Clinic".

Située à Dublin, cette clinique vétérinaire réservée aux chats a récemment partagé une offre d'emploi pour le moins surprenante. Elle recherche un câlineur de chats professionnel, prêt à apporter aux pensionnaires tout l'amour dont ils ont besoin.
Très vite, l'annonce a fait le buzz. "Vous avez naturellement la chattitude ? Vous avez compté les chatons avant de vous endormir ? Vous nourrissez les chats errants de votre quartier ? Caresser les chats vous réchauffe le cœur et vous émeut ? Si vous répondez "oui" à certaines de ces questions, que diriez-vous de travailler avec des chats à temps plein ?", présente la clinique sur sa page Facebook.

Mais attention, l'emploi n'est pas à la portée du premier venu.
Les qualités requises sont nombreuses : "le candidat idéal doit avoir les mains douces et être capable de caresser les chats avec délicatesse et ce pendant un long moment. Il faudra leur parler tendrement, voire murmurer, afin de calmer les nerfs de certains d'entre eux. Une capacité à comprendre différents types de ronronnement est un atout supplémentaire", peut-on lire sur l'annonce.

Vous pensez à une blague ? Nous avons vérifié, l'offre d'emploi est très sérieuse.
Contactée par téléphone, la clinique a ajouté qu'une formation d'infirmière serait un plus mais que ce n'est en rien une obligation.

À vos CV !


www.experts-access.com

jeudi 25 mai 2017

Le 1er Combishort pour mecs !


Le premier combishort pour homme remporte un succès inespéré 


Les premiers exemplaires devraient parvenir dès le mois d’août à leurs acheteurs.…
Le RompHim, premier combishort masculin
La jeune marque américaine de prêt-à-porter ACED a attiré tous les regards avec son combishort pour homme, présenté au public dans le cadre d’une course hippique au début du mois. « Les spectateurs ont adoré, et nous aussi, on est enthousiastes », a commenté l’enseigne sur son compte Instagram.

Il faut dire qu’ACED a tout fait pour que chaque fashion victim au masculin puisse trouver un combishort à son goût. En effet, la marque décline son modèle en plusieurs couleurs et motifs. Avec aussi, côté pratique, une fermeture éclair au niveau de la braguette pour faciliter les passages aux toilettes. Et quelques détails qui font la différence, comme une taille ajustable et une poche au niveau de la poitrine.


Près de 288.000 dollars récoltés 

La jeune marque originaire de Chicago, fondée par des étudiants en école de commerce, peut se féliciter du buzz créé autour de son RompHim – contraction de « romper » (barboteuse) et « him » (lui). La campagne de financement participatif mise en place sur Kickstarter pour produire le vêtement a remporté un succès inespéré : alors que la société souhaitait récolter 10.000 dollars, plus de 288.000 dollars ont finalement été réunis.

Des critiques teintées d’homophobie 

Mais leur démarche a également été la cible de critiques teintées d’homophobie, auxquelles ACED a tenu à répondre. « Il existe toujours une honte chez les hommes hétéros à porter un vêtement traditionnellement féminin », déclarent les dirigeants de la marque, cités par le Huffington Post. « Nous pensions que si nous ouvrions la porte, en donnant à un vêtement féminin un nom idiot démontrant qu’il avait été imaginé par des hommes, d’autres hommes pourraient être tentés de sortir de leur zone de confort.
Nous avons pensé que ce serait un pas de fait dans la bonne direction ». Les premiers exemplaires de RompHim devraient parvenir dès le mois d’août à leurs acheteurs


www.experts-access.com

mercredi 24 mai 2017

Sauter en tyrolienne de la Tour Eiffel !

Une tyrolienne va être installée au départ du deuxième étage de la Tour Eiffel pendant une semaine début juin. 




L'événement, organisé à l'occasion de Roland Garros promet aux plus courageux un vol d'une minute au-dessus du Champ de Mars.
Un "petit" saut depuis la Tour Eiffel, ça vous tente? C'est l'expérience que va proposer la marque Perrier, partenaire de Roland Garros, à l'occasion de la compétition.


Du 5 au 11 juin, une tyrolienne va être installée au départ du deuxième étage de la Tour Eiffel à 115 mètres de hauteur, pour arriver 800 mètres plus loin sur le Champ de Mars.

Plus rapide que l'ascenseur, ce véritable vol plané à 90 km/h qui doit rappeler les "smash" à toute vitesse des joueurs de tennis. La Société d'Exploitation de la Tour Eiffel nous a confirmé l'organisation de l'événement. Pendant ces sept jours, 100 "vols" seront organisés quotidiennement et gratuitement.

Pour pouvoir vivre cette expérience, il faudra (un peu) de courage et surtout s'inscrire jusqu'au 28 mai à travers un jeu Twitter où les internautes sont invités à relayer un maximum de fois plusieurs hahstags. Les gagnants seront contactés le 29 mai.


www.experts-access.com

mardi 23 mai 2017

Un distributeur de voitures de luxe


A Singapour, un distributeur automatique de voitures de luxe 


 A Singapour, où chaque mètre carré est compté, un vendeur de voitures de luxe d'occasion a trouvé la parade:

les proposer dans un distributeur automatique. 



Comme s'il achetait une canette ou une barre chocolatée, le client peut voir la marchandise avant de choisir en appuyant sur un bouton, avant que le véhicule élu ne lui soit apporté.
Les voitures sont empilées dans quatre colonnes vitrées de 15 étages, visibles de la rue. Gary Hong, 45 ans, dit avoir eu l'idée de ce nouveau type de show-room en emmenant son fils de quatre ans acheter une voiturette. "C'est là que j'ai réalisé que l'arrangement +boîte d'alumettes+ pouvait être une chouette façon d'exposer nos stocks", a-t-il dit à l'AFP.

Confortablement installé dans un canapé, le client peut demander une Ferrari, une Maserati, une Lamborghini ou autre. Une fois sa sélection faite, un film présente les caractéristiques du véhicule retenu, le temps qu'il soit automatiquement descendu par ascenseur : le client peut demander une Ferrari, une Maserati, une Lamborghini ou autre M. Hong assure que ses ventes ont augmenté de 30 % depuis qu'il a aménagé son nouveau magasin en décembre.
La densité démographique de Singapour est la troisième la plus élevée au monde, après Macao et Monaco, selon la Banque mondiale. M. Hong, lui, est convaincu que son distributeur à 3 millions de dollars singouriens (1,9 million d'euros) peut être une solution au manque d'espace. Son entreprise a 70 à 80 voitures en réserve, ce qui aurait nécessité un espace cinq fois plus grand si elles avaient été stockées de façon traditionnelle, explique-t-il.

Ce concept n'est pas une nouveauté. Le site américain de vente de voitures en ligne Carvana possède plusieurs distributeurs du genre aux Etats-Unis.


www.experts-access.com